Pierre-Yves DAYE, mécanicien embarqué à Cotransmine

Pierre-Yves a tout d’abord travaillé en tant qu’intermittent au poste de mécanicien embarqué de 2009 à 2012. Il était alors titulaire d’un CFBS (Certificat de Formation de Base à la Sécurité), d’un CIN (Certificat d’Initiation Nautique) et du diplôme de Mécanicien 750 KW obtenu par une démarche personnelle auprès de l’IDC.

Depuis 2013, il est devenu salarié « permanent » de Cotransmine.

En tant que mécanicien embarqué, Pierre-Yves est chargé de la maintenance et de la réparation des moteurs et des équipements des remorqueurs de la société, pendant et en dehors des périodes de chargement, conformément à la règlementation maritime. Il est par ailleurs agent HSE et doit organiser les actions afin d’assurant la sécurité de l’ensemble du personnel navigant du remorqueur.


1. Ses responsabilités

La prise en charge et conduite des moteurs

L’une de ses principales responsabilités à bord du remorqueur consiste à s’assurer du bon état de fonctionnement de toute la mécanique du remorqueur. Cela commence avant l’allumage des moteurs, passe par la mise en marche des moteurs, par le suivi du début à la fin du chargement puis les rapports de fin de chargement.

  • Avant l’allumage des moteurs, il doit contrôler les niveaux d’huile et d’eau ; vérifier les batteries ; vérifier le/les moteur(s) pour s’assurer qu’il n’y ait pas une quelconque anomalie.
  • Avant le démarrage du chargement, Pierre-Yves doit s’assurer que le moteur ait été suffisamment chauffé afin qu’il soit à la bonne température.
  • Pendant le chargement, plusieurs tâches instantanées sont réalisées. Il doit effectuer une ronde toutes les 2 heures dans la salle des machines. Il tient à jour le journal machine 3 fois par jour en y notant la pression d’huile, la température de l’eau et toutes autres remarques utiles. Lorsqu’une quelconque anomalie est détectée, il doit aviser le capitaine du remorqueur et le responsable. Il prend l’initiative d’effectuer une réparation si le problème auquel il est confronté peut-être facilement résolu. Il doit par ailleurs prévenir immédiatement son chef d’équipe lorsque le problème s’avère être une casse afin qu’il lui donne les instructions à suivre. Il effectue l’entretien général du navire (petites réparations, nettoyage…).
  • A la fin du chargement, il doit communiquer les horamètres aux responsables.

Travaux de suivi et d’entretien des moteurs hors chargement

Pierre-Yves doit organiser et planifier les opérations de maintenance des remorqueurs. Il est par ailleurs chargé de l’entretien des moteurs (vidange, etc.) des remorqueurs conformément aux données du constructeur. Selon leurs spécificités, il doit réaliser la mise au point et les réglages des moteurs des remorqueurs. Il assure le nettoyage, la réparation et la peinture des moteurs en salle des machines. Il procède à l’installation de moteurs neufs et des équipements annexes. Il réalise la maintenance périodique et le diagnostic des pannes tout en participant aux travaux mécaniques et à l’entretien quotidien. Il doit tenir à jour le journal machine et participer aux visites de la Direction des Affaires Maritimes.

Equipements du remorqueur

Pierre-Yves contrôle le fonctionnement des différents équipements (guindeaux, treuils, poulies, hélices ligne d’arbre, paliers de ligne d’arbre, etc.) nécessaires à une activité optimale du remorqueur et effectue la maintenance de premier niveau. En cas de dysfonctionnement de ces équipements il procède à leur réparation et informe son chef d’équipe lorsque le changement de l’équipement est nécessaire.

Pierre-Yves utilise, entretient et effectue la maintenance de premier niveau de l’outillage professionnel mis à sa disposition. Il fait transférer des équipements nécessaires aux remorqueurs ou effectue des réparations sur les 4 différents sites de l’entreprise.

2. Ses engagements en tant qu’agent HSE

En tant qu’agent HSE il vérifie également que le matériel de sécurité soit présent et en bon état de marche sur les remorqueurs afin de garantir la sécurité du personnel naviguant.

Il doit garantir l’application des procédures et normes en matière de mécanique marine et réaliser son activité dans le respect des règles de sécurité, d’hygiène et de protection de l’environnement, ainsi que veiller au port de ses EPI, ranger et nettoyer la zone de travail.

Il doit par ailleurs réaliser toute autre tâche connexe en rapport avec l’activité de mécanicien.

Pierre-Yves est originaire de Saint-Louis dans les Iles Belep, tout au bout du Nord de la Nouvelle-Calédonie. « C’est vrai que je travaille dans un espace restreint avec des odeurs d’essence, de gasoil ou de solvant. Mais j’aime mon métier de mécanicien. Je dois continuellement relever les défis. Je dois être dynamique, rester lucide et être réactif en cas d’urgence. Et puis j’aime vivre en mer mais j’aime la mer tout court. Je ne me vois pas du tout être mécanicien sur une route. »