La Nouvelle Caledonie

La région Pacifique est répartie en trois groupes géographiques: la Micronésie au Nord, la Polynésie à l’Est et la Mélanésie à l’Ouest. Cette dernière région comprend d’Est en Ouest: les iles Fidji, le Vanuatu, la Nouvelle-Calédonie, les iles Salomon, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et l’Irian Jaya. Située entre 19° et 23° de latitude Sud et entre 158° et 172° de longitude Est, longue de 400 kilomètres et large en moyenne de 42 kilomètres.

La Nouvelle-Calédonie est la troisième île du Pacifique Sud, après la Papouasie-Nouvelle-Guinée et la Nouvelle-Zélande, avec une superficie de 18 575 kilomètres carrés. La Zone Economique Exclusive (ZEE) de la Nouvelle-Calédonie est estimée à 1 450 000 kilomètres carrés (zone océanique de 200 miles marins située autour des terres émergées), soit à peu près la moitié de la superficie de la mer Méditerranée (3 fois celle de la France métropolitaine).

Les distances

• Nouméa – Paris : 16 674 kilomètres.
• Nouméa – Los Angeles : 10 095 kilomètres.
• Nouméa – Tokyo : 6 972 kilomètres.
• Nouméa – Auckland : 1 859 kilomètres.
• Nouméa – Brisbane : 1 500 kilomètres.
• Nouméa – Suva : 1 400 kilomètres.
• Nouméa – Port-Vila : 527 kilomètres.

La population

Le recensement 2014 dénombre 268 767 habitants en Nouvelle-Calédonie, soit une hausse de 9,4% par rapport au recensement de 2009.
La densité est de 14,5 habitants au kilomètre carré. L’archipel néo-calédonien comprend de nombreuses îles, mais les principales sont :

La Grande terre

La Grande-Terre qui est l’île la plus étendue avec une superficie d’environ 16 400 kilomètres carrés, soit environ deux fois la Corse. C’est aussi la plus peuplée avec près de 250 470 habitants. La capitale est Nouméa.

Iles Loyauté

Les Iles Loyauté situées à environ 100 km à l’est de la Grande-Terre : avec 4 îles :
Tiga, Maré, Lifou et Ouvéa,
une superficie globale
de 1 981 kilomètres carrés et 18 297 habitants.

Iles des Pins

Au sud de la Grande-Terre, l’Ile des Pins avec 152 kilomètres carrés et environ 1 958 habitants et les Iles Bélep situées à environ 50 kilomètres au Nord-Ouest de la Grande-Terre avec 70 kilomètres carrés et environ 843 habitants.

Les langues

La langue officielle est le français

Il existe également 29 langues vernaculaires mélanésiennes. Ces dernières s’inscrivent dans un ensemble linguistique très dispersé sur le plan géographique puisqu‘elles font parties de l’aire linguistique austronésienne et sont donc voisines de celles de Taiwan, des Philippines, d’Indonésie et de Madagascar.

Les différentes langues mélanésiennes peuvent être réparties en quatre groupes : le Nord, le Centre, le Sud et les Iles loyauté. Les premières d’entre elles sont le Drehu et le Nengone (dans les Iles Loyauté), puis le Paici et le Ajié (au centre de la Grande Terre). Certaines de ces langues sont enseignées dans des établissements scolaires.

Parce que le langage vernaculaire n’est pas écrit, la parole est le support de la mémoire orale kanak. Vecteur des discours coutumiers, elle s’inscrit dans une organisation sociale fondée sur l’équilibre des échanges.

Les communautés

La population étant composée de différentes ethnies,
la Nouvelle-Calédonie bénéficie d’une grande diversité culturelle.

La communauté mélanésienne représentant 39% de la population calédonienne, est largement majoritaire dans la Province des Iles Loyauté (94%) et dans la Province Nord (70,5%). 91,1% de la communauté européenne, qui représente 27,2% de la population calédonienne, réside dans la Province Sud.

Lors du recensement de 2014, la répartition était la suivante:

Mélanésiens39%
Européens27%
Wallisiens8%
Polynésiens2%
Indonésiens1%
Vietnamiens1%
Autres ethnies8,7%